Klug, la grande vadrouille

Klug, chaton noir aux poils mi-longs à adopter en région parisienne avec l'Association Solana

Episode 1 : Klug s’en va en guerre
Episode 2: Klug, Full Metal Chaton
Eposide 3: Schpozis, le pont de la rivière Kmiaou
Episode 4: Doubitchou, Apocalypse Croquettes
Episode 5: Schpozis, la grande évasion

Day 23

C’est le week-end (une partie de la semaine où l’ennemie a encore plus de temps pour nous torturer). Ce matin, notre geôlière se lève aux aurores. On l’entend s’activer dans le couloir et les pièces attenantes à notre cellule de détention. Qu’est-ce qu’elle manigance? Ça ne nous dit rien qui vaille…

Comme a son habitude, l’ennemie vient vider nos latrines et remplir notre fontaine d’eau fraîche. Le sachet fraîcheur est également au rendez-vous. Désormais, elle le partage dans deux assiettes pour être sûre que Doubitchou continue d’être addict en mange, même s’il reste caché sous le clic-clac. Moi je m’en fiche, je n’ai plus peur, et je tape impunément dans les deux tas de pâtée.

Mais cette fois, une chose terrifiante se produit: non seulement l’ennemi m’empêche de terminer mon repas (ce qui est super horrible!), mais en plus elle m’inflige un câlin (ahahaaaaa!). Puis, comble de l’horreur, elle me fourre dans un sac de transport! Je suis mort de peur! Je miaule, je miaule. Dans la prison verte, mes frères miaulent aussi.

Hors de l’enceinte de notre camp de détention, il fait humide et froid, des monstres de métal nous frôlent à toute vitesse. Je miaule tout le long du trajet: Miou! Miou! Miou!* (*Au secours!) Mais où est-ce qu’on m’emmène?

Nous arrivons enfin dans un centre d’expérimentations médicales sadiques qui empeste le désinfectant et les trouillomones (les phéromones que les copains animaux libèrent lorsqu’ils ont peur). L’ennemie dépose mon sac de transport sur une table. De grandes mains m’extirpent de ma cachette. Au bout des grandes mains, il y a une dame en blouse blanche qui me tritouille dans tous les sens et, humiliation suprême, elle me colle un énoooorme thermomètre dans le derrière! J’en appelle à la Convention de Genève, c’est scandaleux de traiter un chaton prisonnier de la sorte!!!

On m’arrose avec un truc qui pue puis on me pique une monstrueuse aiguille dans le dos. Ouf! c’est fini. On me pousse dans le sac de transport que je réinvestis en tremblant (je l’aimais pas trop ce sac, mais au final, je suis bien content d’y retourner!). Puis l’ennemie et moi repartons dans le froid.

De retour dans le centre de détention, mes misères ne s’arrêtent pas là. Afin de m’ « habituer aux autres pièces et aux bruits quotidiens », on me lâche dans une minuscule pièce très humide et très chaude: la « salle de bain » (pour mémoire, la même technique de torture avait été employée avec Bibi, ancienne captive de la FA de Créteil). Et à mon grand étonnement, on me sert un sachet fraîcheur rien que pour moi (diantre!  l’esprit tordu de mes geôliers va vraiment très très loin dans la manipulation psychologique!). J’hésite un peu, puis je cède à la gourmandise. On en profite pour me caresser. C’est horrible, mais pour l’amour de la pâtée, je tiens le choc. Malgré tout, être séparé de mes frères me colle une sacrée frousse, alors que les appelle à grands mious. Ils me répondent par portes interposées.

Après la « salle de bain », mes tortionnaires me font tester la « chambre à coucher ». Je cours me réfugier sous le lit et je n’en bouge qu’avec une grande réticence, même lorsqu’on essaie de me reconduire dans le bureau vert.
Que d’émotions et de stress en une seule journée!

Sur qui la FA de Créteil va-t-elle s’acharner à présent? Vous le saurez dans le prochain épisode

Publicités

Étiquettes : , , , , , , , , , , , , ,

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :