Adopter un chat : une histoire d’amour

Epicure et Montecristo lorsqu'ils étaient encore chatons

Aujourd’hui, 30 décembre 2011, c’est une date spéciale pour Montecristo et moi. Pourquoi? Parce que ça fait un an jour pour jour que nous avons été adoptés avec l’Association Solana ! Voici toute l’histoire…

L’an dernier, pour Noël, notre Maître a fait une surprise de taille à notre Maîtresse. Il lui a demandé de fermer les yeux et a déposé une caisse de transport sur ses genoux. Evidemment, la caisse de transport, c’était pas le vrai cadeau, vous l’aurez compris. Le vrai cadeau, c’est la petite bête qui allait rentrer à l’intérieur. La petite bête, ou plutôt LES petites bêtes, parce que le Maître avait également décidé de s’offrir un chat à lui.

Il avait repéré deux chatons sur internet, un gris clair et un blanc. Mais notre Maîtresse ne les trouvait pas beaux. Enfin, si, bien sûr, ils étaient très mignons. Mais elle n’arrivait pas à les imaginer comme étant SES chatons. Alors elle a poursuivi ses recherches sur internet… jusqu’à tomber sur le site de Solana et sur nos profils.

Comme Montecristo vous l’a raconté, nos Maîtres ont un peu hésité lorsqu’ils ont découvert qu’il était handicapé. Mais finalement, nous leur plaisions tellement qu’ils ont décidé de sauter le pas. C’était nous qu’ils voulaient et pas n’importe quels autres chatons, point. En ce qui nous concerne, quand nous les avons rencontrés pour la première fois, nous nous sommes dit qu’ils feraient des maîtres acceptables et que nous étions d’accord pour partir vivre avec eux. Ben oui, on vous choisit autant que vous nous choisissez!

Notre Maîtresse (qui est très fleurbleueguimauve) se souvient encore avec émotion du soir où elle et notre Maître sont repartis de la Famille d’Accueil de Montrouge… Elle avait insisté pour porter notre caisse (à l’époque, nous ne pesions pas bien lourd. Autant vous dire qu’aujourd’hui, elle n’hésiterait pas une seconde à refourguer la caisse au Maître!) Ce dernier s’était d’ailleurs gentiment moqué d’elle parce qu’elle était étrangement silencieuse en redescendant la rue : c’est qu’elle était toute émue de rapporter ses premiers chatons à la maison!

Durant notre première nuit à Créteil, alors qu’elle dormait paisiblement, notre Maîtresse a senti un petit truc tout doux tout doux sur son visage. Elle n’avait jamais senti quelque chose d’aussi doux. Elle a fini par se réveiller et m’a découvert tranquillement installé sur sa poitrine, en train de donner des petits coups de pattes dans son nez (ben oui, c’est que j’avais super envie de jouer moi!!!) C’est un mini souvenir tout bête, mais c’est l’un de ses premiers souvenirs en tant que maîtresse de chat. (Depuis, je crois qu’elle apprécie un peu moins que je la réveille en pleine nuit. Il faut dire que maintenant, je n’hésite pas à la patouiller avec mes pattes griffues, à lui léchouiller les yeux ou pire! à lui mâchouiller amoureusement les pommettes!)

La première photo (bien pourrie) d'Epicure et Montecristo à Créteil (depuis, un vrai appareil photo a été acheté)

Depuis que nous sommes devenus Famille d’Accueil pour l’Association Solana, des histoires d’amour dans ce genre, nous en avons vues des tas se nouer sous nos yeux. Il s’agit tantôt d’un coup de foudre qui se confirme: une dame tombe littéralement amoureuse de cette petite chatte qu’elle avait repérée sur internet. Tantôt une surprise survient: un chaton un peu farouche décide de s’endormir tranquillement dans les bras d’un petit couple. Ou bien une chatonne accapare les genoux d’un monsieur venu rencontrer un autre chaton avec sa compagne. (Quelques fois aussi, il faut tout de même le préciser, le coup de cœur ne se produit pas, malheureusement. Ce genre de choses ne s’explique pas, et il vaut mieux ne rien forcer).

Si vous aussi vous avez envie de construire une jolie histoire avec l’un des petits protégés de Solana, allez vite voir leurs profils sur le site de l’association. Qu’ils soient petits ou grands, à poils courts ou angoras, foufous ou philosophes, ils vous attendent pour partager avec vous de longues années de bonheur.

Epicure et Montecristo font la sieste sous un rayon de soleil

Publicités

Étiquettes : , , , , , , , , , ,

3 responses to “Adopter un chat : une histoire d’amour”

  1. Bérengère - FA de Montrouge says :

    Toujours aussi trognons ces deux-là ^^

Trackbacks / Pingbacks

  1. Des nouvelles de Pollux et Cognac « Curiosités Félines - décembre 30, 2011

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :