Adopter un chat quand on y connaît rien!

Epicure, chat adopté avec l'Association SOLANA

Avant de nous adopter Montecristo et moi, notre Maîtresse n’avait jamais eu de chat.

Depuis plusieurs années déjà, à force de côtoyer des spécimens aussi mignons que sympathiques chez ses amis, elle avait très envie d’en avoir un à elle. Mais elle n’osait pas en adopter un… car elle avait PEEEUUUR ! Peur de ne pas savoir s’occuper correctement d’un petit compagnon à poils (je parle d’un animal, hein, pas de notre Maître…).

C’est là que le Maître a eu une idée de génie : offrir un chaton à notre Maîtresse pour Noël (et en prendre aussi un pour lui). Du coup, plus moyen pour elle de reculer (futé, le Maître !)

Lorsqu’ils nous ont ramenés dans notre nouveau foyer à la fin de l’année 2010, notre Maîtresse était à la fois tout émue et littéralement morte de trouille à l’idée de nous tuer par inadvertance. Elle avait caché tous les produits d’entretien (comme si on était assez bêtes pour lécher des trucs qui puent !) et poussait de petits « han » effrayés chaque fois que Montecristo se cassait la figure. Mais quelle stressée, cette Maîtresse !

Malgré toutes ses inquiétudes, nous avons survécu à notre première nuit à la maison… ainsi qu’aux suivantes ! La Maîtresse a donc fini par se détendre et par nous laissez vivre notre petite vie. Et puis finalement, pour une débutante, elle ne se débrouille pas si mal (en tout cas, heureusement qu’elle est là pour changer notre litière, parce que s’il fallait compter sur le Maître…) !

Des conseils pour bien s’occuper de nous, notre Maîtresse en a trouvé un peu partout: auprès du Maître (qui lui n’était pas novice avec les félins), auprès du vétérinaire, de l’Association Solana, sur les forums internet…

Au fil des mois, elle s’est aussi rendue compte qu’elle pouvait tout simplement faire confiance à son instinct et à son bon sens. Ben oui, on les oublie parfois ces deux-là, et c’est dommage, parce qu’ils représentent d’excellents guides ! Vous verrez que vous aussi, vous sentirez forcément si quelque chose n’est pas normal, au niveau physique (les yeux de votre chat commencent à produire beaucoup de pus, ses oreilles sont très encrassées, il a la diarrhée…) ou comportemental (votre chat est moins vif que d’habitude, il reste dans son coin, il ne répond plus avec enthousiasme à vos taquineries…). En tout cas, pour notre Maîtresse, ça a bien fonctionné lorsque Maneki est tombée malade !

Notre Maîtresse a également appris une leçon importante : vous pouvez compter sur nous pour vous aider à devenir de bons maîtres ! Lorsque nous avons besoin de quelque chose, nous trouvons toujours le moyen de vous le faire comprendre. Et lorsque ce que vous faites ne nous convient pas : un miaulement de protestation, une petite mordouille, un petit coup de patte pour vous repousser… le message finit toujours par passer. A vous de rectifier le tir !

Nous savons également recourir à la ruse quand il le faut. Par exemple, j’avais des parasites dans le ventre. Mais comme j’étais gai et joueur, mes Maîtres ne s’apercevaient de rien ! Je me suis donc arrangé pour faire mes besoins juste sous le nez de la Maîtresse pendant qu’elle nettoyait la litière… Au bout de la troisième fois, elle n’avait plus aucun doute : j’avais besoin d’aller chez le vétérinaire !

Alors, vous voyez bien que ce n’est pas si compliqué de débuter avec un petit félin. Alors pourquoi ne pas ne pas vous lancer avec un des chats de l’Association Solana?

Publicités

Étiquettes : , , , , , , , , , , , , ,

3 responses to “Adopter un chat quand on y connaît rien!”

  1. Dominique says :

    Coucou,
    Je confirme que ce rhume de chat m’a complètement lessivée, en plus il fallait m’occuper du petit… mais les soins rapides et surtout efficaces de uns et des autres m’ont permis de me débarrasser de ce truc. Maintenant je suis en pleine forme.
    Rhoumiaou à tous et toutes.
    Maneki

    • FAdeCréteil says :

      Nous sommes ravis que tout aille bien, petite Maneki! On était un peu inquiets lorsque tu es tombée malade (et pour le petit Phang aussi), mais tu t’es rapidement débarrassée du coryza, ouf! ^^ Un gros bonjour de nous tous à ta petite maisonnée!

Trackbacks / Pingbacks

  1. Adopter un chat : une histoire d’amour « Moustaches & Coussinets - décembre 30, 2011

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :