Les petits monstres débarquent à Créteil : Ness

Ness, chaton à adopter en région parisienne avec l'Association SOLANA
Bonjour, je m’appelle Ness. Ness, comme le loch connu pour abriter un monstre mythique.

Je suis une petite femelle « écaille de tortue ». Cette fois, rien à voir avec un quelconque monstre aquatique: c’est juste la couleur de mon pelage, un mélange de 3 couleurs. Ma Famille d’Accueil trouve que mes yeux cernés de poils clairs et que le petit rectangle roux sur mon museau me donnent des airs de masque africain… Vous en pensez quoi, vous?

J’ai trois frères tout roux: Dahut, Yéti et Kraken. Avant d’arriver à l’Association SOLANA, nous vivions dans un jardin avec notre maman. Notre capture ne s’est pas tout à fait déroulée comme elle aurait dû : Yeti et Kraken ont réussi à s’échapper de justesse de la trappe dans laquelle nous avions été piégés! Ils ne nous ont rejoints chez SOLANA que deux semaines plus tard, quand on a enfin réussi à les trapper de nouveau.

Aujourd’hui, on nous a conduit chez une dame vétérinaire pour qu’elle nous identifie. J’espérais qu’elle se contente de nous prendre en photo, ou d’inscrire notre nom sur un document officiel. Mais non : elle nous a glissé une petite puce électronique sous la peau, au niveau du cou… pas franchement agréable! Heureusement, elle a été très douce et tout s’est bien passé. Nous n’avons ni miaulé, ni griffé, ni essayé de nous enfuir.

En sortant de chez le vétérinaire, nous ne sommes pas retournés dans la voiture pour rentrer à Sens. Non, quelque chose de mille fois plus horrible nous attendait… le bus!

La Famille d’Accueil de Créteil avait placé sa veste sur la cage de transport pour nous protéger du vent. Nous ne pouvions pas voir la multitude de menaces qui nous entouraient, mais nous pouvions les entendre : bruits de pas, éclats de voix, vrombissement des moteurs, crissement des freins, etc. A un certain moment, la cage a aussi commencé à tanguer et sauter de manière inquiétante… (je crois que la Famille d’Accueil était en train de courir pour ne pas manquer la correspondance!). On a eu très peur! Je pouvais sentir les petits coeurs affolés de mes frères, blottis contre moi. Ils crachouillaient à tour de rôle, dès qu’ils apercevaient la Famille de Créteil à travers les barreaux. Moi, je suis restée stoïque pendant tout le trajet. C’est normal, je suis une fille, et les filles, c’est toujours plus mature que les garçons, c’est bien connu!

Une fois arrivés à Créteil, lorsque la porte de la cage s’est ouverte, Kraken est parti comme une fusée. En un clin d’oeil, il a réussi à trouver LA cachette ultime : entre la bibliothèque et le mur, les griffes plantées dans le plâtre et le bois. Rien ne dépassait, pas une patte, pas même une touffe de poils (et pourtant, il en a des poils!). Qu’est-ce que la Famille d’Accueil s’en est vue pour le faire sortir!

Kraken, chaton à adopter en région parisienne avec l'Association SOLANA

Quant à Dahut, Yéti et moi, nous sommes restés imbriqués les uns contre les autres dans la cage de transport. Nous n’osions pas bouger une oreille, de peur que la Famille d’Accueil de Créteil se rappelle notre existence. Manque de pot, elle s’en est rappelée!

Ness, Yéti et Dahut, chatons à adopter en région parisienne avec l'Association SOLANA

On nous a doucement poussés à sortir pour aller découvrir notre nouvelle résidence. Ventre à terre, Dahut et moi avons rejoint Yéti dans la litière, où nous nous sommes roulés en boule. De grosses mains se sont abattues sur nos têtes pour nous caresser. Nous avons essayé de résister, mais c’était vraiment trop bon, alors nous avons commencé à ronronner en choeur!

Ness, Yéti et Dahut, chatons à adopter en région parisienne avec l'Association SOLANA

Nous sommes encore un peu timides, mais nous espérons que cela ne vous empêchera pas de nous adopter. Parce qu’après tout, il y a de très belles histoires à construire avec des chats craintifs, comme le prouve l’exemple de Merlin, le chat de la FA de Montrouge.

Ness, Yéti et Dahut, chatons adoptables en région parisienne avec l'Association SOLANA

Publicités

Étiquettes : , , , , , , , , , , , ,

8 responses to “Les petits monstres débarquent à Créteil : Ness”

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :